Les projets qui nous inquiètent font partie de l’opération « 50000 logements » visant à densifier le parc de logements de la CUB. Si nous ne sommes pas contre ce type de construction en réponse à l’expansion démographique, nous sommes en revanche dans l’incompréhension la plus totale quant à sa localisation et son importance. Certes il est nécessaire d’aménager le corridor des transports en commun, certes il est logique de faire muter ces moyens de transport vers des solutions moins polluantes et plus efficaces, mais il ne faut pas oublier la valeur architecturale du passé qui permet une transmission visuelle de l’Histoire d’une ville.

Notre centre bourg, composé de nombreuses maisons en pierre, bordé de monuments historiques ne peut être ainsi « mutilé » et « écrasé » par le dictât de la densification. Alors oui aux logements, mais dans l’intégration et l’harmonisation de l’existant et non à la dénaturation du centre bourg!